Eté, si bel été.

C’est l’été !!
Et avec l’été, viennent les projets les plus fous, les plus fun, comme ceux de se faire tatouer entre amis, ou bien en famille, ou bien pour fêter un événement spécial… tant de raisons !

Et je vais vous surprendre.
Booker un tatoueur en été, c’est exactement comme booker un weekend au bord de la mer. Surprise : vous n’êtes pas seul.e à y avoir pensé !
Alors, nous sommes complètement débordés de mi-mai à septembre.
Quand je dis débordés, c’est débordés.

Et c’est là que ça pique.

Que faites-vous comme travail ?
Est-ce que de temps en temps, il y a des « charrettes’, avec votre boss qui vous pressure pour que vous restiez quelques heures de plus ? Oui ? C’est pas très agréable, mais on fait avec hein ? Vos heures sup sont-elles payées ? Je vous le souhaite.

Pour nous c’est pareil.. et un peu différent quand même.
Les heures sup, elles sont payées quand on est avec vous, à tatouer.
Quand après qu’on m’ait SUPPLIEE (voire légèrement menacée d’aller à la concurrence… lol), j’ouvre le shop 2 heures en avance le matin, en laissant ma fille de 18 mois juste pour vos beaux yeux, vous allez effectivement payer le tatouage. Donc de quoi je me plains, on se le demande ?

Mais attendez… ce tatouage, je vous l’ai dessiné.
Hier soir. Sur mes heures de repos.
Ca, ça ne me sera jamais payé, jamais remboursé, et je n’en suis que très rarement remerciée.

Ce serait super sympa de prendre le temps de réfléchir ainsi :
Votre tatouage, même coup de coeur, c’est pour TOUJOURS.
C’est un investissement à vie.

Est-ce que ça vaut la peine de péter un câble parce qu’il faut attendre quelques semaines ?
Est-ce que ça ne devrait pas être uniquement une construction positive, une joie ?
Et surtout…. ça vous surprend tant que ça, qu’on soit bookés ?
Quand vous arrivez à la boulangerie un dimanche à 14h, vous êtes surpris si y’a plus de gâteau d’anniversaire pour 10 ?
Quand vous arrivez à Deauville un samedi midi, ça vous surprend que les terrasses soient pleines ?
Est-ce que vous insultez les hôtels quand ils sont complets ? Est-ce que vous insultez les organisateurs de votre festival favori parce que c’est sold out mais que vous avez décidé de prendre une place la veille de l’ouverture ?

C’est plutôt un gage de qualité, qu’un tatoueur soit booké.
S’il est toujours dispo du jour au lendemain, ça ne devrait pas tellement vous rassurer ….

Bref, vous allez peut-être trouver que je m’enflamme pour pas grand-chose, mais sincèrement, c’est assez éprouvant les mois d’été pour nous. Les insultes, les messages à 1h du matin pour le lendemain, les annulations à la sauvage parce que vous avez trouvé un mec qui peut le faire pour moins cher…
C’est un peu raide à avaler, pour un si beau métier…

On vous aime, on aime vos tatouages. En échange on ne demande que le respect de notre métier.

Exposition !

J’expose actuellement ces 3 toiles chez L’encre de Cthulhu, 75 rue Claude Decaen à Paris.

La première « Laugh Now Cry Later » est une expérience de matières et de textures sur un thème classique du théâtre et du tatouage.

La deuxième « Dearg Due » a été réalisée dans le cadre des Curieuses Expositions et exposée déjà dans plusieurs galeries, elle revient aujourd’hui vers moi !
Elle représente la vampire des landes d’Irlande, jeune fille sacrifiée par son père qui la maria de force à un bourreau pour obtenir une dot. Elle mourut de désespoir et de mauvais traitement, et revint se venger des hommes qui l’avaient brisée.
J’aime ce personnage pour sa force vengeresse. Contrairement à de nombreux monstres de légende, elle a une raison de réclamer du sang, et je trouve cela trop rare !

La troisième, un grand format, « Sorcière Rouge », est une déclinaison de la figure sacrée féminine ainsi que de la sorcière au sens large dans la culture Païenne.

N’hésitez pas à me demander des précisions !

Parenting – Regrets

Il y aura d’autres chats bien sûr, peut-être des chiens, des rongeurs et toujours des poissons.

Mais Lulu manquera toujours à mon coeur. Si Bébé a arrêté de le chercher aux quatre coins de l’appartement, elle est si joyeuse en voyant d’autres chats que chaque fois j’ai un petit pincement de tristesse au creux de mon âme.

Miaou.