Poisson pas drôle.

Le 1er avril était une date que j’aimais, enfant, car on se scotchait des poissons en papier dans le dos et on se racontait plein de blagues avec les copains.

Le 1er avril est une date que je redoute, en tant qu’adulte, en tant que femme, en tant que militante aussi.

Tous les ans depuis… depuis bien trop longtemps en fait, tous les médias rivalisent d’une créativité malsaine au service de quelque chose qui ne devrait jamais se mélanger à l’information : la blague.

Depuis ce matin, on m’a envoyé la démission de Fabien Roussel, la mort de Yannick Jadot, Ikea qui donne des noms complètement idiots à toute sa prochaine collection, Disneyland qui rend ses toilettes payantes.

Chaque fois, ça fait rire certains, criser d’autres, qui sont ensuite la risée des gens « intelligents » qui avaient compris, EUX, que c’était une blague, ce qui les classe, je suppose, dans une certaine élite.
La résultante étant bien sûr l’humiliation publique de ceux qui n’avaient pas compris.

Tous les ans, c’est la course au média qui trouvera la pire énormité. Que ça soit de mauvais goût (la mort d’une célébrité), dangereux (fake news qui restera diffusée pendant des années) ou juste stupide, peu importe, tant que ça fait du clic.
Ceux qui ne comprennent pas sont méprisés et oubliés. Tant pis si la connerie lancée est ancrée à jamais dans l’univers des légendes urbaines.
Oui, il y a encore des gens qui pensent que les éoliennes ralentissent la terre. Merci TF1.

Le poisson d’avril, le prank, c’est rigolo. Entre amis, en famille.
Ca n’est pas drôle en entreprise.
Ca n’est pas drôle au JT ni dans le journal.
C’est dangereux et stupide.

Je suis une citoyenne. J’ai envie d’avoir confiance en mes médias, ce qui est déjà de plus en plus rare. Je n’ai aucune envie, en plus, de devoir essayer de décortiquer ce qui est une blagounette et ce qui ne l’est pas…
Mais tout cela est pensé par des gens qui se sentent au-dessus de la masse.
Tous ceux qui vont me répondre « HAN ben si les gens sont trop cons pour….  » font justement partie du problème.
Si l’information est mélangée à la gaudriole, qu’on fait des lol au 20h, qu’on laisse des comiques parler politique et commencer à se prendre de + en + au sérieux… les gens ne s’y retrouvent pas.
Après toutes ces années de Hanouna, on voit bien ce que ça donne.
Oui, je mets ça sur un pied d’égalité. Tirer vers le bas, toujours, sous prétexte de « fun ».
Ca n’est pas fun de raconter des conneries quand on vous accorde une visibilité, une légitimité informative.

Ca me gonfle, parce qu’on va encore me dire que « baaaaaaah c’est rien ».
Ouais ben à coup de baaaaah c’est rien, on a la campagne présidentielle qu’on a.

Les 23h de la BD 2022 !

Vous aimez la BD ? Vous aimez Cthulhu ? Vous aimez les lapins ?

Ca tombe bien, ce week-end, c’est les 23h de la BD !

Hé oui c’est le changement d’heure et des dessinateurs fous vont relever le #challenge de vous dessiner 24 planches… en seulement 23 heures !

Comme le veut la tradition, je dessinerai une aventure de #cthulhu cette année en live sur #twitch de 13 à 18h, puis le soir chez moi pour finir, de 21 à …. peu importe !

J’espère vous voir nombreux sur un tel challenge, à la fois en termes de #bd mais aussi de #streaming, une première pour moi sur un si long temps de travail !

J’ai hâte d’y être ❤ passez faire un coucou et lâcher quelques encouragements !